Nos propositions pour la campagne présidentielle

Propositions écologiques, sociales et solidaires

«

Un projet de république solidaire, sociale et écologique »

1. POUR UNE TRANSITION ÉCOLOGIQUE JUSTE SOCIALEMENT

REHAUSSER L’AMBITION CLIMATIQUE DE LA FRANCE ET S’INSCRIRE A MINIMA DANS LA TRAJECTOIRE DU NOUVEL OBJECTIF EUROPÉEN DE -55% D’ÉMISSIONS À 2030

La transition écologique doit concilier une ambition de réduction de l’empreinte carbone, une transformation majeure du modèle économique et de nouvelles ambitions en matière de santé environnementale. Cette transition écologique ne pourra se faire qu’en développant des politiques publiques fondées sur le principe de la justice sociale. Chacun doit contribuer mais en gardant à l’esprit que tous ne sont pas égaux qu’il s’agisse d’assumer dans l’immédiat les coûts de la transition ou de faire face aux conséquences du dérèglement climatique.

2. POUR DES PROTECTIONS SOCIALES EN COMMUN

La nouvelle économie modifie radicalement les formes de protections sociales dont la France
s’était dotée. La capacité de représentation des salariés, la vitalité du dialogue social, l’employabilité, les cycles de formation tout au long de la vie au travail souffrent de cette évolution inéluctable.

redonner à la société française un nouveau modèle de politique et de protection sociales

3. POUR DES NOUVELLES FORMES DE SOLIDARITÉS – LE POUVOIR DE VIVRE EN COMMUN

L’évolution de notre société conduit à une entrée de plus en plus tardive dans le monde du travail pour la jeunesse. La jeunesse a particulièrement souffert de la pandémie et représente un angle mort de cette crise qu’il est urgent de prendre en considération. Les inégalités de patrimoine sont un vecteur d’accroissement inexorable des inégalités tout au long de la vie. Il faut y remédier. Dans le même temps, il est indispensable de rétablir l’équilibre des comptes sociaux, notamment par une réforme des retraites juste et équilibrée qui relève progressivement l’âge moyen de départ à la retraite tout en prenant en compte les facteurs de pénibilité, l’espérance de vie pour le métier
exercé, les carrières longues. Et il est tout autant nécessaire d’engager le pays vers une réduction progressive de la dette pour revenir à 100% du PIB à horizon 2030.

4. POUR UNE Vème RÉPUBLIQUE EN COMMUN

En Commun ! considère que cette refondation est nécessaire pour réhabiliter la démocratie représentative. La représentation du peuple est au cœur de cette indispensable refondation.
L’Assemblée nationale doit être représentative de la société et son rôle doit être considérablement accentué, après une longue période d’affaiblissement.

Valoriser et refonder la démocratie représentative

Moderniser la démocratie locale autour d’une coopération renforcée entre l’État et les collectivités territoriales

Régénérer la démocratie participative et délibérative

5. POUR LA SOUVERAINETÉ EN COMMUN

LA SOUVERAINETÉ
DE L’EUROPE
ET DE LA FRANCE
EST UN ENJEU MAJEUR

La souveraineté de l’Europe et de la France est un enjeu majeur et nécessite des changements à la
hauteur des défis auxquels notre continent doit faire face.

Une plus grande intégration des politiques européennes, à son approfondissement ainsi qu’au respect des valeurs qui unissent le continent européen.

6. POUR LA CULTURE ET L’ÉDUCATION EN COMMUN

La culture et l’éducation pour tous sont au cœur des valeurs de la République française. L’école primaire, l’éducation artistique et culturelle en sont les leviers fondamentaux. Sanctuariser les
connaissances et l’acquisition des savoirs à l’école, ouvrir l’école sur l’extérieur pour travailler en mode projets avec les associations culturelles et sportives doivent être les priorités des prochaines années.

7. POUR LA LIBERTÉ ET LA FRATERNITÉ EN COMMUN

Notre société, notre république, repose sur le principe du respect de la liberté des choix mais aussi de la fraternité.

La fraternité passe par la mise en place de nouvelles formes de cohésion et de solidarité entre les générations.